Le Mot du Maire

A quatre mois de la fin du mandat, l'heure n'est pas encore au bilan pour moi et l'équipe municipale. En revanche, certains enseignements peuvent déjà en être tirés.

A l'heure où les ministres ne cessent de louer les mérites des maires, peut-être feraient ils mieux de vérifier le fonctionnement de leurs administrations respectives pour que les mots "décentralisation, autonomie, responsabilité" aient un sens?

Car il y a un constat que je peux faire, comme l'ensemble de mes collègues et qui étonne toujours les nouveaux élus, c'est bien la longueur des procédures.
Deux exemples sur la commune :

- le lotissement communal : un an de procédure avec le service des bâtiments de France pour 4 maisons. Certes, il nous faut protéger notre église St Martin, mais cela justifiait-il des montagnes de plans; des heures de réunions, la liste des arbustes pour les futures haies, la couleur de l'enrobé pour la voirie, etc ... . Est-ce cela la responsabilisation des élus? Je vous laisse juge.

- l'agrandissement de la station d'épuration, là aussi, Ubu est parmi nous. Depuis maintenant plus d'un an, le bureau d'étude emplie les statistiques, les analyses et maintenant l'étude diagnostic du réseau va commencer, elle doit durer six mois. Résultat, quasiment deux ans d'étude pour que la station d'épuration puisse accueillir environ 30 maisons de plus.

Tout cela pour démontrer que parfois, les projets mettent du temps à sortir de terre, pouvant décourager les élus et se faire s'interroger la population.

 

 

Au plaisir de vous rencontrer

 

Michel NADAUD